Archivio

Archivio Giugno 2006

Interview with R.E.A.L.

11 Giugno 2006 Commenti chiusi


A little history of R.E.A.L.
GROUP ORIGINATED ON THE CAMPUS OF LONG BEACH STATE UNIVERSITYT. ALL
FAMILY, BROTHERS AND COUSINS. REBELS EDUCATED AT LARGE IS THE OFFICIAL NAME OF THE GROUP. BASED OUT OF HAWTHORNE AND LOS ANGELES, CALIFORNIA.

Is this your first cd?
THIS IS OUR 5TH C.D. AND #6 WILL BE RELEASED BY MID SUMMER.

Tell me something about hip-hop in your city.
HIP HOP IN L.A.
IS BIG ON THE UNDERGROUND BUT SEEMS TO BE OVERSHADOWED BY THE
HOLLYWOODCORPORATE BUSINESS SCENS.

Do you know something about hip-hop in Italy?
WE HAVE HEARD THAT HIP HOP IS BIG AND ITS GETTING BIGGER IN ITALY.

What do you think about mp3?
MP3′S ARE COOL. THE MORE OUTLETS FOR MUSIC THE BETTER, IN OUR OPINION.

And about women in hip-hop?
HIP HOP IS MAN AND WOMEN UNDERSTANDING AND RESPECTING EACH OTHERS LIKES AND DISLIKES.

Have you performed live?
WE ACTUALLY SPONSOR AND PUT ON A HIP HOP FESTIVAL FOR COLLEGES AND HIGH SCHOOLS IN CALIFORNIA.

Who is the artist you like most and why?
DR. DRE, HE IS THE REASON HIP HOP IS NOW THE MAIN MUSIC GENRE ACROSS THE WORLD.

Do you think that hip-hop videos represent the real hip-hop?
MAJORITY OF THE VIDEOS DO NOT REPRESENT THE TRUE ESSENCE OF THE CULTURE BUT, THERE ARE AFEW THAT CONTINUE TO ENHANCE THE MUSIC AND THE CULTURE.

In which way you live hip-hop?
WE ARE AN INDEPENDANT LABEL, WE BOOK OUR OWN SHOWS, WE PRODUCE FOR OTHER UNDERGROUND ARTISTS TRYING TO GET THEIR SOUND OUT TO THE WORLD, IN OTHER WORDS, THIS IS OUR LIFE.

Tell me something about clubs and radios in your city.
ATHE CLUB SCENE IS IN HOLLYWOOD, CALIFORNIA. RADIO IS PRETTY MUCH PLAYING THE SAME SONGS AND ARTISTS REGARDLESS IF IT IS HOT OR NOT, ITS ALL CORPORATE.

Future projects
NEW C.D. COMING IN MID-SUMMER, FEATURE FILM WROTE, PRODUCED, AND DIRECTED BY THE STRETLIFE FAMILY. NEW C.D. FROM THE R.E.A.L. STREETLIFE FAMILY- SUMMERHEAT 2, COMING SOON.

Thanks and hello to
THANKS TO CIOBIN FOR THE INTERVIEW, THANKS TO ALL THE HIP HOP HEADS IN ITALY AND THE SURROUNDING AREAS, HELLO WORLD, WE WOULD LIKE TO INTRODUCE TO YOU ALL, THE 1ST REBELS EDUCATED AT LARGE.

For contacts?
WWW.SOUNDCLICK.COM1STREBELSEDUCATEDATLARGE. E-MAIL TO: BCHURCH22@MSN.COM
PHONE: 562-640-0791. P.S. WILL SEND PHOTOS SOON. THANKS, B.C. 1ST
R.E.A.L.

Categorie:Senza categoria Tag: ,

Interview avec Des Homiz Capables

2 Giugno 2006 Commenti chiusi


1) Bref histoire de Des Homiz Capables
Le groupe dans sa formation actuelle a vu le jour en 1999, et est formé de RedBioul, Flave Strada et Stilfada. En 2000, sortie en indépendant de l’album “Sur La Trajectoire”. Suivi en 2003 et 2004 par le EP “Phenomenacoustik” et l’album “Juskobou”, respectivement. Chacun des membres du groupe a plus de 10 ans d’activisme artistique hip-hop comme background, et le point de départ du groupe a été l’amitié liant les différents membres, devenus par la suite “frères de son”.

2) Ceci est ton premier cd?
Juskobou est le troisième disque du groupe, qui compte aussi des participations à de
nombreux autres projets telles que les compilations “Contre le Racisme” (ACOR SOS-Racisme, 2004), Battlesquad (Intersquad Diffusion, 2005), ou CH2005 (BM Organisation, 2005).

3) Dis-moi quelque chose sur le hip-hop dans ta ville
A Genève, le hip-hop est très présent et a un bon niveau (dans toute ses disciplines allant du break au graph, mais aussi en terme de soirée, shops de musique et streetwear, etc?). Il y a beaucoup de projets qui sortent et généralement de qualité, mais malheureusement la plupart restent très underground ou méconnus comme conséquence du manque de structures professionnelles pour encadrer les sorties, de l?intérêt très relatif des différents médias non spécialisés, et en partie aussi à cause du manque de soutient des auditeurs pour les artistes de la scène locale. La plupart des groupes se connaissent et parfois collaborent, mais cela reste aussi souvent très localisé. Néanmoins ces deux dernières années, plusieurs projets contenant des collaborations locales, nationales et mêmes internationales sont sortis et pourraient ouvrir la voie pour la suite. Le public potentiel existe et en grand nombre, il incombe donc en partie aux artistes de sortir des projets de hauts niveaux, en partie aux auditeurs de s?y intéresser et de les soutenir, et en partie aux structures professionnelles de mettre à disposition leurs compétences sur les projets les plus aboutis. Du travail en perspective?

4) Est-ce que tu connais quelque chose sur le hip-hop en Italie?
Oui des noms comme Articolo 31, Neffa, Esa, ou d?autres nous sont familiers. Flave Strada étant lui-même italien, il s?y connaît bien mieux que les deux autres pour posséder pas mal de disques de rap italien. Nous avons pas mal de collaborations en cours avec des groupes ou DJ du Tessin tels que Lexiko (ex-Vis-à-Vis), Jay-K, Bass, de langue italophone. Malgré la barrière de la langue nous nous intéressons à tout ce qui se fait dans le hip-hop de notre région, mais aussi d?ailleurs. La musique est avant tout une question de vibes et de feelings.

5) Qu’est-ce que tu penses de mp3?
Le débat est long et compliqué, alors en quelques mots?
C?est bien dans le cadre promotionnel pour faire découvrir des projets et des morceaux à des gens se trouvant de l?autre côté du monde, ce qui n?était en aucun cas aussi facile voir impossible de faire il y a quelques années de cela. Quand ce sont les artistes qui mettent gratuitement leurs morceaux à disposition la question des mp3 ne se pose même pas, lorsque cela empêche à ces artistes de vendre des disques et de vivre de leur musique (en généralisant grossièrement tous les différents facteurs impliqués), le problème est tout autre, et nous ne cautionnons plus.

6) Et des femmes dans le hip-hop?
La place des femmes dans le hip-hop est au moins tout aussi importante que celle des hommes. Il est vrai que beaucoup de vidéos montrent une image très machiste et sexiste de la femme dans le hip-hop comme simples potiches, ce qui est très limitatif pour notre musique en général. Il faut aussi dire que certaines artistes féminines n?aident pas la cause en véhiculant ce genre de clichés parce que çà fait soi-disant vendre plus.

7) As-tu joué en live?
Oui, nous avons beaucoup de concerts à notre actif. La scène est un élément primordial pour un artiste et lui permet un contact direct avec le public. Sans bons concerts (il faut aussi que l?artiste soit talentueux sur scène), un album ne peux pas bien marcher, en tout cas en Suisse, et sûrement dans n?importe quel pays.
8) Quel est l’artiste que tu préfères et pourquoi?
Vu que nous sommes trois, avec des goûts différents, la liste risque d?être longue. Nous respectons et apprécions tous les artistes qui ont fait du hip-hop ce qu?il est aujourd?hui que cela soit un Dr Dré, Public Enemy, Nas, Gangstarr ou KRS-One?

9) Selon toi les videos hip-hop représentent le real hip-hop?
Cela dépend quelles vidéos, et cela rejoint un peu la réponse donnée à propose des femmes dans le hip-hop
Par exemples des clips comme « Casualities of War » de Erik B & Rakim ou ?What They Do? de The Roots appartiennent peut-être à une autre catégorie de clip. Mais même des clips « sexistes » tels que « Nuthin B A G Thang » sont du real hip-hop. Qui n?a pas été en soirée sur ce son ? Qu?est-ce qui est vrai ou faux ? Cela reste totalement subjectif et question de perception. Après, effectivement certains clips peuvent manquer d?originalité en étant le 2000ème à montrer des pin-ups sur une plage, mais cela reste aussi le choix et la liberté de chaque artiste de véhiculer telle ou telle image.

10) Dans ta vie, comment tu vie le hip-hop?
Le hip-hop c?est tout un mode de vie, chacun y trouve ses expériences, musicales mais pas seulement, il y a tout le côté social. Le hip-hop a fait de nous ce que l?on est maintenant dans nos vies professionnelles ou privées.

11) Dis-moi quelque chose sur les radios et les clubs dans ta ville
Il y a pas mal de clubs « hip-hop », certains par amour du mouvement mais beaucoup d?autres aussi par nécessité et intérêt car cela attire du monde. Il n?y a malheureusement pas beaucoup de radios hip-hop dans la région de Genève. Certaines telles que Couleur 3 (émission Down Town Boogie) ou Radio-Cité (émission Wa?gwaan) ouvrent leurs portes et playlists à la scène locale, merci à elles. D?autres commencent seulement à s?apercevoir du potentiel existant?
12) Projets futurs
Nous travaillons actuellement sur les projets solos de Redbioul, et Flavestrada (aka Force, en commun avec un producteur du nom de Quartz, réunis sous le nom de groupe Force Quartz).
Ces deux projets solos seront mis en commun dans un double album à paraître en 2006.
Le premier promo cd de 6 titres est disponible en téléchargement gratuit ici : http://www.impecprod.com/artistes/ForceQuart&RedBioul_StreetOne.htm
Le deuxième volume est prévu pour avril, et un volume numéro 3 pour l?été, toujours sur le site web et en accès libre?suivis par le double album en automne-hiver.

13) Merci et salut à…
Merci à Ciobin pour l?interview et s?être intéressée à la scène genevoise et suisse depuis l?Italie. A notre public, et salut à toutes les personnes qui collaborent de près ou de loin à nos divers projets.

14) Pour te contacter?
De nombreuses informations, photos, inédits mp3, clip vidéo sont disponibles sur le site web www.impecprod.com

Categorie:Senza categoria Tag: , , ,